Loading...

Burkina Faso

Contexte de notre travail

Le Burkina Faso est un pays où le paludisme est endémique, et toute la population est exposée au risque d'infection. Selon le ministère de la santé, la maladie représente 43 % des consultations avec un professionnel de santé, plus de 60 % des hospitalisations et 30 % des décès. En 2019, l'OMS estimait que le pays dénombrait 7 millions de cas de paludisme et plus de 19  000 décès imputables au paludisme.

Les travaux de Target Malaria au Burkina Faso sont conduits par l'Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS) à Bobo-Dioulasso, sous la direction du Principal Investigateur Dr Abdoulaye Diabaté. L'IRSS intervient dans le domaine de la santé publique, de la science biomédicale, de la médecine traditionnelle et des produits pharmaceutiques. Notre équipe de l'IRSS a rejoint le projet Target Malaria en 2012 ; depuis cette date, Target Malaria Burkina Faso s'est focalisé sur la collecte de données entomologiques de base pour mieux comprendre quelles sont les espèces de moustiques en présence, leur dynamique et leur comportement saisonniers dans l'environnement naturel. Nous avons procédé à la phase « État de préparation des installations » pour notre insectarium à l'IRSS, en nous assurant de sa conformité avec les directives internationales du niveau 2 de confinement d'arthropodes (ACL). Nous sommes également en contact avec les différentes parties prenantes que nous tenons informées des activités du projet et de nos plans pour l'avenir.

Le co-développement étant l'une des valeurs fondamentales de Target Malaria, l'équipe a décidé à un stade précoce que c'était aux communautés dans lesquelles nous intervenons de concevoir elles-mêmes le modèle d'acceptation. Un dialogue a été établi pour parvenir à un accord sur un ensemble de principes - transparence, inclusion, ouverture à des perspectives différentes - et les communautés ont élaboré leur propre modèle d'acceptation sur ces bases. Elles ont choisi de constituer un groupe communautaire de référents, représentant l'ensemble de la communauté et qui, après l'avoir consultée, communiquerait ses décisions au projet.

Une fois la permission obtenue de l'Agence nationale pour la biosécurité (ANB), l'autorité compétente au niveau national pour le Burkina Faso, l’équipe a travaillé sur des moustiques mâles stériles génétiquement modifiés sans impulsion génétique – le premier stade d'une approche par étapes visant à développer les technologies de recherche génétique de Target Malaria pour la lutte anti-vectorielle contre le paludisme. Les études en cours mettent en pratique la formation et les savoirs acquis lors de la phase de préparation des installations, ce qui permet aux collaborateurs d'affiner encore leurs compétences. Le dépôt auprès de l'ANB d'un dossier de demande d'autorisation pour l'utilisation en milieu confiné les aide également à prendre connaissance des mécanismes réglementaires et à consolider le dialogue avec les parties prenantes.

En juillet 2019, l'équipe a atteint une étape importante, à savoir le premier lâcher de moustiques génétiquement modifiés sans impulsion génétique – le premier du genre à intervenir sur le continent africain. Les moustiques modifiés étaient des mâles stériles, qui ne peuvent donc pas transmettre leurs gènes aux autres moustiques de type sauvage. Le village de Bana a été sélectionné pour procéder au lâcher, comme convenu dans le modèle d'acceptation développé par la communauté elle-même. Grâce au lâcher, le projet a pu recueillir des données scientifiques sur les schémas de vol des moustiques, leur dispersion et leur longévité.

Le lâcher a été couronné de succès et l'équipe est revenue vers les principales parties prenantes concernées pour leur communiquer les résultats. L'équipe prépare des manuscrits dans lesquels seront consignés les résultats, qui seront revus par les pairs et soumis pour publication dans les revues scientifiques.

Target Malaria Burkina Faso
Photograph of Abdoulaye Diabaté

Dr Abdoulaye Diabaté

Principal Investigateur de Target Malaria au Burkina Faso

Le Dr Abdoulaye Diabaté est Directeur du département d'entomologie médicale et de parasitologie à l'Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS / Centre Muraz) à Bobo-Dioulasso, et Principal Investigateur de Target Malaria au Burkina Faso.

En savoir plus
Photograph of Notre équipe au Burkina Faso

Notre équipe au Burkina Faso

L'équipe Target Malaria Burkina Faso est basée à la direction régionale de l'Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS) à Bobo-Dioulasso. Le projet rassemble une équipe multidisciplinaire et complémentaire composée de spécialistes en engagement des parties prenantes et en communication, d'entomologistes médicaux, de biologistes moléculaires, de microbiologistes et socio-anthropologistes. L'équipe comprend également le personnel d'insectarium, qui est formé à l'élevage des moustiques et au maintien des souches de moustiques génétiquement modifiés. Elle travaille sous la direction du Principal Investigateur, avec l'appui d'un assistant et d'un responsable projet, qui veillent à la coordination et à la planification des activités. L'équipe scientifique encadre les étudiants de doctorat (PhD) et de master du pays mais également d'autres pays du continent.

CNRSTIRSS

Actualités au Burkina Faso

Ressources

Vidéos

Contact