Loading...

Mâle Biaisé Génétiquement Modifié

Sans impulsion génétique

Suite au développement du moustique mâle stérile sans impulsion génétique, l’équipe Target Malaria a développé un moustique Anopheles gambiae génétiquement modifié capable de s’accoupler et d’avoir une progéniture, mais dans laquelle la modification génétique ne persisterait que pour une durée limitée avant de disparaître. Ce moustique ne renferme aucune impulsion génétique capable de biaiser l’hérédité.

Au sein de la population de moustiques du laboratoire, la modification a pour effet que la progéniture est en majorité mâle ; d’où le nom de «  mâle biaisé  ». Les moustiques mâles ne piquent pas et ne transmettent donc pas la maladie.

Pour créer les moustiques à biais mâle sans impulsion génétique, nous avons utilisé un gène de nucléase qui, une fois activé pendant la production de sperme, fragmente le chromosome X du sperme, ce qui donne un moustique ayant principalement des chromosomes Y dans son sperme et qui produit donc une progéniture à prédominance mâle.

Le gène de nucléase est introduit dans un autosome de moustique. L’autosome est un chromosome non-sexuel quelconque.  Les moustiques Anopheles gambiae ont deux paires d’autosomes et une paire de chromosomes sexuels. Les gènes sans impulsion génétique sur les autosomes sont hérités par 50 % de la progéniture.

Le moustique mâle biaisé sans impulsion génétique a pour but de mieux renseigner le parcours de développement de nos technologies finales par le biais d’études poussées sur ce moustique, afin de développer les capacités de nos équipes et de renforcer et d’élargir nos activités d’engagement des parties prenantes.

Les colonies de moustiques mâles biaisés sans impulsion génétique sont maintenues dans nos laboratoires en Italie et aux États-Unis. À l’heure actuelle, il n’y a aucune colonie en Afrique.


Qu’est-ce qu’un moustique mâle biaisé sans impulsion génétique ?


Read more: